warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!
slider image

QUESTIONS / RÉPONSESQUESTIONS / RÉPONSES

Est-ce qu'on vole haut ?

La montgolfière est le seul aéronef qui peut se permettre de voler très bas avec l’avantage de pouvoir parler aux gens restés à terre. Mais il est possible de monter à plus de 1000 mètres si le vent fait défaut ou pour admirer un paysage. Chaque vol est unique.

Peut-on diriger la montgolfière ?

Non ! Le pilote ne contrôle que la montée et la descente du ballon. Il est en revanche possible d’utiliser les différents courants en fonction de l’altitude et de faire ainsi varier la direction du ballon.

Combien de personnes peuvent monter dans le ballon ?

Notre montgolfière peut embarquer jusqu’à quatre passagers en plus du pilote.

 
Combien de temps dure un vol ?

Un vol dure approximativement une heure. Toutefois la prestation complète prend environ trois heures car elle comprend la phase de gonflage, suivie du vol, puis de l’atterrissage et du rangement de l’équipement avec l’aide de l’équipe au sol.

Le retour au point de départ s’effectue dans le 4×4 et le tout se termine par la remise du certificat de vol et du toast des aérostiers !

Faut-il se couvrir ?

La montgolfière se déplace à la même vitesse que le vent, il n’y a pas de sensation de froid due au vent comme en haut des pistes de ski par exemple.

Nous vous conseillons la même tenue que celle que vous utiliseriez pour une promenade à pied.
Sans oublier les bottes ou chaussures de marche imperméables. Les chaussures à talons sont interdites.
Un couvre-chef est fortement conseillé.

J'ai le vertige, ça n'est pas pour moi ?

Au contraire ! Pour avoir une sensation de vertige, il faut être rattaché au sol, ce qui n’est pas le cas en montgolfière. Par ailleurs, comme un ballon se déplace avec le vent, la nacelle ne subit aucune vibration.

En cas de légère appréhension due à l’altitude, le pilote saura vous rassurer et adaptera son vol pour que le plaisir soit optimum.

Y-a-t-il des restrictions d'âge ou de conditions physiques ?

Oui, l’âge minimum imposé par la Direction de l’aviation civile est de 6 ans. Par contre il n’y a pas de maximum.
Pour les passagers de plus de 70 ans, nous leur suggérons le vol du matin au lever du soleil. Ainsi, malgré un horaire très matinal, les conditions de vent seront optimales pour un bel atterrissage tout en douceur.

Enfin, le vol n’est pas autorisé aux femmes enceintes.

Est-on sûr de voler dès qu'il fait beau ?

Malgré une météo clémente et un ciel dégagé, le vent reste un élément crucial. Si le pilote juge que le vent est trop élevé, il peut décider d’annuler le vol pour des raisons de sécurité, même à la dernière minute.

Quand le vol est-il confirmé ?

La veille du vol les passagers prendront contact avec le pilote, celui-ci étant le seul habilité à prendre la décision de voler.

Pourquoi voler tôt le matin ou tard le soir ?

Les vols en montgolfière ne sont possibles que lorsqu’il ne fait pas trop chaud pour éviter les vents liés à la chaleur, et le moment idéal se situe soit à l’aube soit au crépuscule.

Que se passe-t-il si mon vol ne peut pas avoir lieu ?

En cas d’annulation du vol pour raisons météo défavorables (risques de pluie, d’orage, de vent fort), nous reportons ensemble ce vol en fonction des possibilités de chacun. S’il vous est impossible de le reporter, votre chèque d’acompte vous est restitué sans aucun frais. S’il s’agit d’un billet cadeau, il n’est pas remboursable mais il est transmissible si vous préférez en faire bénéficier une autre personne.

Que se passe-t-il si un avion passe à proximité ?

Notre ballon est équipé d’un transpondeur qui donne notre position radar aux autres aéronefs. Par ailleurs, nous sommes en contact radio permanent avec la tour locale de contrôle aérien. Il est donc facile d’être repéré par les autres et nous pouvons adapter notre altitude en conséquence.

Où allons-nous nous poser ?

Ne pouvant diriger la montgolfière, il nous est impossible de rejoindre un terrain d’atterrissage précis. Nous nous poserons donc sur un chemin, le bord d’un champ non cultivé en prenant bien soin de ne gêner personne.